Pétition bons du personnel

Pétition contre la suppression des bons du personnel pour les retraité-e-s de la Poste.

Lors de notre impressionnante manifestation de protestation du 17 novembre devant le siège du groupe Poste, à Berne, nous avons remis 4000 signatures de la pétition.
 

Notre revendication:

Nous demandons à la Poste de revenir sur cette décision et de continuer à distribuer chaque année aux retraités les chers bons du personnel.
Un grand merci à tous les collègues qui ont signé cette pétition.
 

Assemblée des délégués de l'USS 19 novembre 2021, Berne.

Les délégués de l'Union syndicale suisse, USS, ont adopté à l'unanimité la résolution du syndicat syndicom 'Contre la suppression des bons du personnel pour les retraitées et retraités de la poste'.
 

Congrès 2021 syndicom, 26-27 novembre 2021, Langenthal

Résolution contre la suppression des bons de personnel pour les retraités de la Poste

Les délégués du congrès se montrent unanimement solidaires avec les retraités de la Poste et soutiennent la revendication de réintroduction des bons du personnel.
Nous obtenons ainsi le soutien de la plus grande organisation de travailleurs de Suisse pour nos revendications.
 

Lettre de la direction du groupe Poste, 30 novembre 2021

Dans une lettre datée du 30 novembre 2021, la direction du groupe Poste nous informe qu'elle maintient sa décision de supprimer les bons du personnel.
C'est avec une grande déception que nous prenons connaissance de cette décision de la direction du groupe.

Nous estimons que la procédure et la décision de la direction du groupe ne sont pas en accord avec les valeurs d'entreprise de la Poste.
C'est pourquoi nous avons écrit une lettre au conseil d'administration de la Poste pour lui faire part de nos préoccupations.
 

Lettre de la direction du groupe Poste, 13 décembre 2021

La direction du groupe a de nouveau répondu à notre lettre au conseil d'administration de la Poste par une lettre daté du 13 décembre 2021.

Heureusement, cette lettre nous offre pour la première fois la possibilité de nous entretenir avec des membres de la direction du groupe.

Cette discussion aura lieu le 14 janvier 2022. Nous y défendrons à nouveau, avec une petite délégation, notre demande de retrait de la suppression des bons du personnel.

Après cette discussion, nous vous informerons du résultat.

 

Rapport de la discussion de la direction du groupe Poste 14 janvier 2022

La direction du groupe ne veut pas négocier !

Sur invitation de la Poste, une discussion a eu lieu avec la direction du groupe Poste le 14 janvier.

Du côté de la Poste, Madame Valerie Schelker, responsable du personnel, et Monsieur Alex Glanzmann, responsable des finances et adjoint du chef de groupe, y ont participé.

Dès l'ouverture de la discussion, Madame Schelker a déclaré que la suppression des bons du personnel était définitive. Elle se réfère à la lettre de la Poste du 30 novembre 2022.

Avec une attitude aussi apodictique, il n'y a plus rien à négocier. C'est une douche froide dès le début. La Poste s'excuse tout de même pour la lettre inappropriée de fin septembre 2022.

Monsieur Glanzmann a ensuite expliqué les raisons de cette décision stratégique. Il s'agissait de constituer des provisions importantes (100 millions de francs) pour ces bons de personnel et de réduire les coûts afin d'assurer la survie de la Poste sur le marché concurrentiel de la logistique et de la finance. Pour ce faire, la Poste a également injecté 200 millions de francs supplémentaires dans la caisse de pension, ce dont les retraités profiteront également. Tout le monde doit contribuer à la réduction des coûts, y compris les retraités.

Madame Schelker et Monsieur Glanzmann ont souligné à plusieurs reprises combien il était important pour la direction du groupe de reconnaître et d'estimer les retraités. Nous avons expliqué que cette suppression d'avantages ne pouvait pas être l'expression de l'estime.

La délégation des retraités syndicom était composée du président Thomas Burger, de Patrizia Mordini, de Marianne Schnyder et de Franz Baumann. Elle a clairement fait savoir qu'elle ne comprenait pas la décision de supprimer les bons du personnel et que les rencontres conviviales de retraités ne pouvaient pas s'y substituer. La direction du groupe a dû prendre acte du fait qu'elle agissait de manière minable par rapport à d'autres grandes entreprises en ce qui concerne les avantages accordés aux retraités. Dans ces conditions, les belles paroles sur le respect et l'estime ne sont que des paroles en l'air.

Nous avons au moins demandé à ce que des alternatives aux bons du personnel soient examinées.

Madame Schelker a expliqué qu'il était possible de faire des concessions sur l'organisation des événements pour les retraités. Ils sont également prêts à examiner la possibilité d'une reconnaissance annuelle de tous les retraités sous la forme d'une remise de timbres.

Nous attendons maintenant les propositions de la Poste pour savoir si elle montrera ainsi un peu plus d'estime.

Nous vous informerons dès que ces propositions nous parviendront.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter